Lycée français historique de l’Île Maurice, conventionné AEFE, le LLB scolarise les élèves de la maternelle au baccalauréat, dans un parcours scolaire bilingue vers la réussite de tous.

CONCOURS PHOTOS - CONFINEMENT 2020

À la une

Le nouveau baccalauréat 2021 : qu'est-ce qui change ?

 

LE GRAND ORAL DU BAC

 

Source : www.quandjepasselebac.education.fr

 

En voie Générale et technologique, vous passez un Grand oral à la fin de votre année de terminale. Cette épreuve fait partie des 5 épreuves finales du bac (60% de la note finale) et compte avec un coefficient 10 en voie générale ou 14 en voie technologique. Cette épreuve dure 40 minutes : 20 minutes de préparation + 20 minutes d’oral.

 

Quel est l’objectif du Grand Oral ?

Le Grand oral vous forme à prendre la parole en public en étant clair et convaincant.

Cette épreuve permet aussi d’utiliser vos connaissances (celles qui sont liées à vos spécialités) pour créer une argumentation et montrer comment elles serviront à votre projet d’orientation (études ou professionnel).

 

Évaluation du Grand Oral

L’épreuve est notée sur 20 points.

Le jury va faire attention à la solidité de vos connaissances, à votre capacité à argumenter, à votre esprit critique, votre expression, votre propos, votre engagement dans votre parole, votre force de conviction.

 

Comment se déroule l’épreuve du Grand Oral ?

L’épreuve dure 20 minutes (et vous avez 20 minutes de préparation en plus) et se déroule en trois temps : un premier temps où vous êtes debout devant le jury (sauf cas particulier), et les 2 autres temps d’échange assis ou debout selon votre choix.

1. Vous présentez une question (5 minutes)

Vous avez préparé en avance 2 questions avec vos professeurs et éventuellement avec d’autres élèves. Ces questions portent sur vos spécialités.

  • Pour la voie générale, elles peuvent ne concerner qu’une seule de vos spécialités, ou les deux en même temps.

Par exemple, si vos 2 spécialités sont histoire-géographie et SVT, la question peut porter sur l’histoire de la médecine.

  • Pour la voie technologique, ces questions s’appuient sur une des spécialités de votre série.

Au début de l’épreuve, vous présentez donc ces 2 questions au jury, qui en choisit une.

Vous avez ensuite 20 minutes de préparation pour mettre en ordre vos idées et créer un support (une carte, un graphique, un schéma, etc.) à donner au jury. Rassurez-vous, ce support n’est pas évalué et votre exposé se fait sans note.

Une fois que l’épreuve orale commence, vous devez expliquer pourquoi vous avez choisi de préparer cette question, puis vous développez et y répondez.

Le jury évalue votre argumentation et vos qualités oratoires.

2. Vous échangez avec le jury (10 minutes)

Par la suite, le jury vous interroge pour avoir plus de précisions et vous demander d’approfondir votre pensée. Ce temps d’échange permet surtout de mettre en valeur vos connaissances liées au programme des spécialités suivies en première et terminale, et vos capacités argumentatives.

3. Vous échangez avec le jury sur votre projet d’orientation (5 minutes)

Vous expliquez en quoi la question traitée est utile pour votre projet d’orientation (études ou professionnel).

Vous parlez des différentes étapes qui vous ont permis d’avancer dans votre projet (rencontres, engagements, stages, mobilité internationale, intérêt pour les enseignements communs, choix des spécialités, etc.) et de ce que vous en ferez après le bac.

Le jury fait attention ici à votre manière d’exprimer une réflexion personnelle et à vos motivations.

À noter : pour la voie générale, si votre question concerne la spécialité « Langues, littératures et cultures étrangères et régionales », vous pouvez passer les deux premiers temps du Grand Oral en langue vivante.

 

La composition du jury du Grand Oral

Dans le jury, il y a 2 professeurs de matières différentes :

  • un professeur d’une de vos spécialités (ou un professeur de la spécialité de votre série pour la voie technologique)
  • un professeur de l’autre spécialité ou d’un des enseignements communs, ou un professeur-documentaliste.

 

VIDEO : Questions/Réponses avec des lycéens – Jean-Michel BLANQUER

Comment va se dérouler le grand oral ? Deux élèves de 1ère ont rencontré le ministre de l’éducation nationale et de la jeunesse, Jean-Michel Blanquer, pour poser leurs questions sur le nouveau bac.

LES ÉPREUVES COMMUNES DE CONTRÔLES CONTINU (E3C)

 

Source : www.quandjepasselebac.education.fr

 

Que vous soyez en voie générale ou techno, vous allez passer des épreuves de contrôle continu à 3 périodes différentes entre la 1ère et la terminale, puis des épreuves finales. 

 

 

Aux 2ème et 3ème trimestres, les élèves de 1ère passent les épreuves communes (car basées sur des cours communs) de contrôle continu. Ce que les élèves passent en contrôle continu, c’est ce qui ne sera pas évalué en terminale.

Quelles matières passe-t-on aux épreuves de contrôle continu ?

D’abord en 1ère, vous passez deux séries d’épreuves de contrôle continu, une au 2ème trimestre et une au 3ème trimestre.

Au 2ème trimestre de 1ère, vous passez :

  • L’histire-géographie
  • Les langues vivantes LVA et LVB
  • Les mathématiques, si vus êtes en 1ère technlogique

 

Au 3ème trimestre de 1ère, vous passez :

  • L’histire-géographie
  • Les langues vivantes LVA et LVB
  • Les mathématiques, si vus êtes en 1ère technlogique / l’enseignement scientifique, si vous êtes en 1ère générale
  • L’enseignement de spécialité non poursuivi en terminale

 

Ensuite en terminale, au 3ème trimestre, vous passez :

  • L’histire-géographie
  • Les langues vivantes LVA et LVB
  • Les mathématiques, si vus êtes en terminale technologique / l’enseignement scientifique, si vous êtes en terminale générale

 

Il y a aussi l’EPS qui fait l’objet de contrôle en cours de formation tout au long de l’année de terminale et fait partie des épreuves communes de contrôle continu.

Donc pour résumer, que vous soyez en voie générale ou en voie technologique, 6 disciplines sont concernées par les épreuves communes.

 

Combien de temps durent les épreuves de contrôle continu ?

Pour les enseignements communs, les épreuves durent 1h à 2h maximum selon les disciplines. En particulier, les épreuves de langues vivantes durent 1h et 1h30 en 1re et 2h en terminale.

Pour les spécialités, la majorité des épreuves sont des épreuves écrites de 2h, mais il y a des exceptions (par exemple, les épreuves d’arts durent 30 minutes maximum, etc.).

 

Est-ce qu’on aura accès aux copies corrigées ?

Pour chaque épreuve, vous aurez accès à vos notes et vos copies corrigées sur une plateforme en ligne quelques semaines après l’épreuve. Ça vous permettra de les reprendre avec vos professeurs pour voir notamment où vous avez eu des difficultés et vous améliorer pour la prochaine épreuve.

 

Comment est calculée la note des épreuves de contrôle continu ?

Qu’il y ait une, deux ou trois épreuves, chaque matière est coefficient 5 (sur un total de 100). Quand il y a une seule épreuve (celle de l’enseignement de spécialité non gardé en terminale par exemple), il y a une seule note, quand il y a 2 épreuves ou plus, c’est la moyenne des notes qui est retenue.

Par exemple, si vous avez eu 13, 15 puis 14 en histoire-géo, vous obtenez un 14/20 qui compte coefficient 5 dans votre note finale du bac. Et n’oubliez pas, les notes obtenues toute l’année en histoire-géo (en dehors des notes des épreuves) sont aussi prises en compte dans la note finale du bulletin scolaire.

 

Est-ce que les notes de contrôle continu sont intégrées dans Parcoursup ?

Oui, Parcoursup intègre les notes des deux premières séries d’épreuves de contrôle continu (celles que vous passez en classe de 1ère).

Parcoursup intègre aussi vos notes de bulletin scolaire de votre année de 1ère et du premier trimestre de terminale, et des épreuves finales de français et des deux enseignements de spécialité de terminale.

 

Si on n’a pas tous les mêmes sujets, comment être sûr que le bac est équitable ?

D’abord, ce ne sont pas vos professeurs qui font les sujets, ils les choisissent dans une banque nationale de sujets, pour être certain qu’ils soient tous de niveau équivalent.

Ensuite, les copies sont anonymisées et corrigées par des professeurs qui ne vous connaissent pas, selon un barème national.

Après chaque série d’épreuves, il y aura une commission d’harmonisation dans chaque académie pour s’assurer qu’il n’y a pas eu un sujet plus difficile ou un correcteur plus sévère, et que tous les élèves ont été notés équitablement.

 

Comment sont répartis les coefficients ?

Voici la répartition et les coefficients des épreuves du bac général et du bac technologique.

 

VIDEOS explicatives : Le contrôle continu par l’Antisèche et Studyrama

LES SPÉCIALITÉS DE LA VOIE GÉNÉRALE AU LLB

 

Source : www.quandjepasselebac.education.fr

 

  • HistoireGéographie, Géopolitique et Sciences Politiques

L’enseignement de spécialité « Histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques » regroupe l’histoire, la géographie, la géopolitique et la science politique pour permettre aux élèves de comprendre le monde contemporain.

En première, les élèves analysent un régime politique : la démocratie. Ils étudient la puissance internationale des États, les frontières politiques, les enjeux de l’information et les faits religieux dans leurs rapports avec le pouvoir.

Programme en 1ère générale :

http://cache.media.education.gouv.fr/file/SP1-MEN-22-1-2019/92/5/spe576_annexe_1062925.pdf

Programme en terminale générale :

https://cache.media.education.gouv.fr/file/SPE8_MENJ_25_7_2019/18/0/spe254_annexe_1159180.pdf

 

  • Humanités, Littérature et Philosophie

L’enseignement de spécialité « Humanités, littérature et philosophie » vise à former les élèves dans le domaine des lettres, de la philosophie et des sciences humaines.

Cette spécialité propose une approche littéraire et philosophique de grandes questions de culture et une réflexion personnelle à travers des œuvres.

Les thèmes du programme sont abordés en relation avec l’histoire de la culture : « Les pouvoirs de la parole » de l’Antiquité à l’Âge classique, « Les représentations du monde » à la Renaissance, à l’Âge classique et à la période des Lumières.

Programme en 1ère générale :

http://cache.media.education.gouv.fr/file/SP1-MEN-22-1-2019/00/2/spe578_annexe_1063002.pdf

Programme en terminale générale :

https://cache.media.education.gouv.fr/file/SPE8_MENJ_25_7_2019/92/0/spe255_annexe_1158920.pdf

 

  • Langues, Littératures et Cultures Etrangères

Les élèves de classe de première peuvent suivre un enseignement de spécialité « Langues Littératures et cultures étrangères et régionales (LLCER) » en anglais, anglais monde contemporain.

Cette spécialité LLCER permet de parvenir progressivement à une maîtrise assurée de la langue et à une compréhension de la culture associée. Elle prépare les élèves à la poursuite d’études et à la mobilité. L’enseignement « anglais monde contemporain » a pour objectif principal de développer les compétences communicationnelles des élèves.

Il prend appui, pour aborder des questions contemporaines du monde anglophone, sur une grande variété de supports : presse écrite et audiovisuelle, sites d’information en ligne, extraits de publications scientifiques, discours, documents iconographiques, cartographiques, statistiques, films etc. Il contribue au développement des compétences de lecture des élèves, de leur sens critique, de leur esprit d’analyse et de leur autonomie, ainsi qu’à la maîtrise de la langue dans des contextes usuels.

Cet enseignement vise à sensibiliser les élèves à la diversité des sociétés et des cultures du monde anglophone contemporain. Les thématiques de la classe de première consistent d’une part, à recenser les manifestations contemporaines de la production et la circulation des savoirs, et les manières particulières dont le monde anglophone réalise des avancées scientifiques et technologiques dans des domaines variés, d’autre part à étudier la notion de représentation dans ses diverses acceptions (politique, esthétique …) notamment les représentations véhiculées dans les médias.

Les thématiques abordées en classe de terminale visent d’une part à examiner la question de l’unité et de la pluralité de l’aire anglophone sous ses différentes facettes, l’anglais étant la langue officielle d’une cinquantaine de pays, d’autre part à étudier le concept de liberté, entendu comme libertés publiques et libertés individuelles.

Programme en 1ère générale :

https://www.education.gouv.fr/sites/default/files/2020-03/anglais-monde-contemporain-ce-projet-de-programme-a-t-remis-au-ministre-en-mars-2020-et-rentrera-en-vigueur-la-rentr-e-2020--66048.pdf

Programme en terminale générale :

https://www.education.gouv.fr/sites/default/files/2020-03/anglais-monde-contemporain-ce-projet-de-programme-a-t-remis-au-ministre-en-mars-2020-et-rentrera-en-vigueur-la-rentr-e-2020--66048.pdf

 

  • Sciences Economiques et Sociales

L’enseignement de spécialité « Sciences économiques et sociales » prolonge l’enseignement commun de seconde.

Il éclaire les grands enjeux économiques, sociaux et politiques des sociétés contemporaines.

Il renforce et approfondit la maîtrise par les élèves des concepts, méthodes et problématiques de la science économique, de la sociologie et de la science politique.

Programme en 1ère générale :

http://cache.media.education.gouv.fr/file/SP1-MEN-22-1-2019/54/4/spe639_annexe_1063544.pdf

Programme en terminale générale :

https://cache.media.education.gouv.fr/file/SPE8_MENJ_25_7_2019/82/1/spe253_annexe_1158821.pdf

 

  • Mathématiques

Le programme de la spécialité « Mathématiques » approfondit les notions abordées en 2de et introduit de nouvelles notions.

Cette spécialité permet de développer le goût des mathématiques, d’en apprécier les démarches et les concepts, et de maîtriser l’abstraction.

Le programme s’organise en cinq grandes parties : « Algèbre », « Analyse », « Géométrie », « Probabilités et statistiques » et « Algorithmique et programmation ».

Programme en 1ère générale :

http://cache.media.education.gouv.fr/file/SP1-MEN-22-1-2019/16/8/spe632_annexe_1063168.pdf

Programme en terminale générale :

https://cache.media.education.gouv.fr/file/SPE8_MENJ_25_7_2019/90/7/spe246_annexe_1158907.pdf

 

  • Sciences Physiques

L’enseignement de spécialité « Physique-chimie » s’appuie sur la pratique expérimentale et l’activité de modélisation pour permettre aux élèves d’établir un lien entre le monde des objets, des expériences, des faits et celui des modèles et des théories.

Le programme est structuré autour de quatre thèmes qui se basent sur des situations de la vie quotidienne et de contribuer à faire du lien avec les autres disciplines scientifiques : « Constitution et transformations de la matière », « Mouvement et interactions », « L’énergie : conversions et transferts », « Ondes et signaux ».

Les nombreux domaines d’applications donnent à l’élève une image concrète, vivante et actuelle de la physique et de la chimie.

Programme en 1ère générale :

http://cache.media.education.gouv.fr/file/SP1-MEN-22-1-2019/43/2/spe635_annexe_1063432.pdf

Programme en terminale générale :

https://cache.media.education.gouv.fr/file/SPE8_MENJ_25_7_2019/92/9/spe249_annexe_1158929.pdf

 

  • SVT

L’enseignement de spécialité « Sciences de la vie et de la Terre » (SVT), permet d’acquérir une culture scientifique à partir des concepts fondamentaux de la biologie et de la géologie.

Les élèves approfondissent des connaissances scientifiques et des savoir-faire les conduisant à être responsables dans le domaine de l’environnement, de la santé et de la sécurité.

Les programmes du cycle terminal sont organisés en trois grandes thématiques : la Terre, la vie et l’évolution du vivant ; les enjeux contemporains de la planète notamment ceux de l’environnement, du développement durable, de la gestion des ressources et des risques ; le corps humain et la santé. Ces thèmes permettent aussi de développer chez les élèves un esprit critique et une éducation civique.

Programme en 1ère générale :

http://cache.media.education.gouv.fr/file/SP1-MEN-22-1-2019/54/2/spe648_annexe_1063542.pdf

Programme en terminale générale :

https://cache.media.education.gouv.fr/file/SPE8_MENJ_25_7_2019/11/4/spe252_annexe_1159114.pdf

 

  • Numérique et Sciences Informatiques

L’enseignement de spécialité « Numérique et sciences informatiques » permet d’acquérir les concepts et les méthodes qui fondent l’informatique, dans ses dimensions scientifiques et techniques.

Il développe chez les élèves des compétences multiples : analyser et modéliser un problème en termes de flux et de traitement d’informations ; concevoir des solutions algorithmiques ; traduire un algorithme dans un langage de programmation.

Les élèves acquièrent aussi des connaissances scientifiques et des savoir-faire qui leur permettront d’apprendre à utiliser l’informatique dans la vie quotidienne et professionnelle de manière responsable et critique.

Programme en 1ère générale :

http://cache.media.education.gouv.fr/file/SP1-MEN-22-1-2019/26/8/spe633_annexe_1063268.pdf

Programme en terminale générale :

https://cache.media.education.gouv.fr/file/SPE8_MENJ_25_7_2019/93/3/spe247_annexe_1158933.pdf

 

 

Enseignement français

Enseignement français

Bien vivre ensemble

Bien vivre ensemble

Établissement AEFE conventionnés

Établissement AEFE conventionnés

Concepteur du logo LLB : Carl Bouvoie